de Bernard Morlino

en savoir plus

La République Du Livre Numérique par Bernard Morlino
Laurent Margantin, e-écrivain et traducteur de Kafka

Laurent Margantin, e-écrivain et traducteur de Kafka

 

 - »On peut être agrégé, docteur es lettres, traduire Novalis et Kafka, rejeter la médiocrité de pas mal de discours ambiants, et venir d’une classe « populaire », surtout du côté paternel (…) Grandi dans une barre HLM de Villeneuve la Garenne, avant que mes parents acquièrent (évidemment à crédit) un pavillon dans un quartier « populaire » excentré d’Herblay dans le Val d’Oise. Toute mon enfance en banlieue. (…) Aucun bien immobilier, hérité de rien. Même pas fini de payer ma 206. Alors aucune leçon à recevoir pour ce qui est du « populaire ». A bon entendeur salut. »

 

Traducteur, chercheur,  entre autres sur le romantisme allemand, Laurent Margantin (né en 1967) collabore à la Quinzaine Littéraire, dirige la e-revue « Œuvres ouvertes »   et tient un blog « Lire numérique. Carnets d’outre web » sur la plateforme du Monde, et publie aux éditions publie.net…

 

J’y suis allé et je suis tombé sur:

- »Je cesse à partir d’aujourd’hui toute activité littéraire personnelle sur support numérique. Ce pour plusieurs raisons, dont la principale est que je souhaite me consacrer exclusivement – ici même – à la traduction du Journal de Kafka. Je considère que mes propres textes – si j’écris encore – ne peuvent plus que passer au second plan, et préfère donc ne pas les mettre en ligne. Ce qui n’empêchera évidemment pas d’autres auteurs de s’exprimer sur Oeuvres ouvertes. On trouvera sur ma page auteur quelques liens vers mes travaux d’écriture & publications (numériques ou papier) pendant une période qui s’achève donc aujourd’hui. © Laurent Margantin _  25 avril 2013

 

L’écrivain numérique a découvert Internet vers 1998. »Le mot écrivain me gêne, alors e-écrivain…  » Il ne veut exister que par ses écrits sur le net sans jouer de rôle médiatique comme 95% d’auteurs.  »Si j’écris et publie sur le web, c’est à la base par refus de ce système d’édition et de presse qui tue la littérature au nom du commerce.  » avait-il confié à Brigitte Chapelain chercheuse au CNRS, le 12 octobre 2012. (1)

Mon site est du côté des e-écrivains qu’il faut encourager à s’exprimer. Un jour, j’ai demandé à Philippe Soupault: « Pourquoi êtes-vous dans l’annuaire ? » Il m’a fait cette réponse: « Pour aider les réfugiés politiques qui ont besoin de me joindre rapidement et pour recevoir les jeunes qui le souhaitent. Sans ma visite à Apollinaire, je n’aurais jamais osé écrire si longtemps… »

Mon site ne parle et ne parlera donc que des écrivains à lire.   J’encourage Laurent Margantin à poursuivre dans sa voie, celle des écrivains-écrivains, et non pas des Guignols de l’édition.

Albert Camus a dit que seuls les « appelés » doivent écrire.  Avant de mourir, le comédien-cinéaste Dennis Hopper a dit que seuls ceux qui ont quelque chose à dire doivent créer. Pas les autres qui empêchent la visibilité des vrais artistes.

Avant d’intervenir sur le net, le germaniste publia sur papier:

  • Système minéralogique et cosmologie chez Novalis, ou les plis de la terre, Paris, L’Harmattan, 1998
  • La Forme poétique du monde, anthologie du romantisme allemand, Paris, Éditions José Corti, 2003 (En collaboration avec Charles Le Blanc et Olivier Schefer)
  • Venir au vent, Bruxelles, Atelier du Héron, 2004
    (poèmes)
  • Goethe en chemin, Librairie La Brèche, 2004
  • Lettres clandestines, Éditions Premier mai, 2005
  • Kenneth White et la géopoétique, Paris, L’Harmattan, 2006[1]
    (études rassemblées par L. Margantin)
  • Fenêtres sur l’ouest, Librairie La Brèche, 2007

Quelques publications numériques:

-Insulaires
« le plus grand secret régnant sur cette zone de l’océan »
publie.net1,99 €
-L’enfant neutre
une autobiographie entre France et Allemagne, la langue et les secrets de l’enfance
publie.net2,99 €

 

-Chacun porte une chambre en soi 

la chambre d’écriture de Franz Kafka, 56 récits brefs, nouvelle traduction par Laurent Margantin

Par Franz Kafka  (Auteur), Laurent Margantin (Auteur)

publie.net2,99 €
(1) http://carnetsdoutreweb.blog.lemonde.fr/

 

Cette entrée a été publiée dans Récits.

3

commentaires

3 Réponses pour Laurent Margantin, e-écrivain et traducteur de Kafka

Vasnier dit: 13 mai 2013 à 14 h 02 min

J’ai « rencontré » Laurent Margantin grâce à son web journal écrit depuis les îles Kerguellen et j’ai adoré. C’est un auteur à suivre, d’une grande sensibilité et sans concession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>